Mestre Bimba

De son vrai nom Manuel dos Reis Machado, Mestre Bimba est l’un des capoeriste les plus célèbres parce qu’il est le fondateur de la "Capoeira Regional".
C’est le 23 Novembre 1899 qu’il naît à Salvador (Bahia) au Brésil d’une mère Amérindienne Dona Martinha do Bomfim et d’un père ancien esclave Luis Cândido Machado pratiquant de Batuque(*). Les récits racontent qu’il aurait été initié à la capoeira à l’âge de 12 ans par un marin du nom de Bentinho.

C’est dans les années 30 que Mestre Bimba crée la "Luta Regional Bahiana"(*) qu’il qualifie lui-même de véritable lutte très complète. Il incorpore à la capoeira Traditionnelle des techniques venant de la Batuque, de la Boxe et du jiu-jitsu pour en faire un style de combat plus objectif. Il développe également des séquences de coups et un code d'éthique.

En 1932, Mestre Bimba fonde sa première académie le "Centro de Cultura Fisica e Luta Regional" qui est la première à recevoir une autorisation officielle pour l’enseignement de la capoeira en 1937.

En Février 1974 Mestre Bimba décède à Goiânia(*), laissant derrière lui un grand héritage à la capoeira et de nombreux disciples qui répandront par la suite la "Capoeira Regional" dans tout le monde.

En 1996, L’université fédéral de Bahia remettra à titre posthume le "Prêmio Onoris Causas"(*) à Mestre Bimba pour services rendus à la culture de Bahia.

(*)Batuque : Jeu de combat traditionnel brésilien, mis au point dans la première moitié du 19e siècle par des esclaves africains qui ont été amenés au Brésil.
(*)Luta Regional Bahiana : Qui deviendra plus tard la Capoeira Regional.
(*)Goiânia : Capitale et la plus grande ville de l'état brésilien de Goiás.
(*)Prêmio Onoris Causas : Titre honorifique décerné par les universités aux personnalités éminentes.


Sources :