La capoeira Regional

La capoeira Regional au départ appelé "Luta Regional Bahiana" par son créateur Mestre Bimba, est un courant de capoeira né dans les années 30. Elle arrive dans un contexte particulier, à une époque où la pratique de la capoeira est considérée par beaucoup comme archaïque. La capoeira est d’ailleurs depuis 1890, interdite et sa pratique punie par une loi du code pénal car les capoeirites sont souvent assimilés à des voleurs et brigands.

Au début du 20e siècle, la capoeira commence progressivement à se transformer. Beaucoup de Mestres de capoeira veulent l’institutionnaliser et la transformer en un véritable art-martial. C’est dans cet état d’esprit que Mestre Bimba va créer la capoeira Régional. Partant de la volonté de vouloir faire évoluer la capoeira traditionnelle, afin de la rendre plus efficace en combat et d'y introduire un code d’éthique.

Elle va se distinguer de la capoeira traditionnelle par plusieurs aspects :

  • Abandon des rites folkloriques jugés inutiles en combat.
  • Introduction de nouvelles techniques provenant d’autres art-martiaux pour plus d’efficacité.
  • Nouvelle méthode d’enseignement, basée sur des séquences (combinaisons d’attaques et de défenses).
  • Mise en place d’un système de graduation.


Une des séquences de capoeira Regional de Mestre Bimba

La capoeira Regional va permettre de faire découvrir la capoeira au grand public la rendant ainsi moins marginalisée, elle contribuera d’ailleurs à sa légalisation en 1937.


Sources :